bettyalexyesworld

01 octobre 2011

De nouveau YES

 

invit world tour YES

Enfin! Direz-vous?

C'est vrai qu'il nous en a fallu du temps! Mais voilà, nos souvenirs sont là et prêts à être partagés avec vous. 

Du côté d'Alex, le voyage a été source d'inspiration. À partir d'images photographiées et de graphisme absorbé, il a déssiné ses identités.

Quant à moi, j'ai abandonné le jonglage avec les mots pours laisser place, ces derniers mois, au triage, recadrage, rognage, retouchage en musique de nos quelques vidéos et surtout de nos très nombreuses photos.  

Nous vous invitons prochainement à être témoins de cela...

Posté par betch à 19:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


01 janvier 2010

Bonne Année 2010 !


Que cette nouvelle année vous fasse vivre de grands moments à partager!

montage_NY_noel

Elle nous éloigne, nous, d'un grand voyage mais pour mieux nous rapprocher du suivant.

Alex et Betty

Posté par betch à 00:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

31 août 2009

il y a un an

Il y a 2 ans, nous avons créé ce blog. Ce n'est pas un exploit en soi mais pour nous, cela symbolisait énormément. En quelque sorte, dévoiler en ligne notre projet officialisait notre décision. A partir de là, nous avons tout mis en oeuvre pour parvenir à nos fin : réaliser un tour du monde. Une année nous a été nécessaire pour les préparatifs. C'était déjà très excitant. Le voyage commençait déjà dans nos esprits.

Puis, il y a exactement un an : le grand départ était arrivé. A l'heure où j'écris, Alex et moi défilions dans les airs en direction de notre première destination : l'Inde mais c'était surtout des tas de pensées qui défilaient dans nos têtes. Crainte, excitation, tristesse, envie, joie, etc... ces sentiments là allaient incontestablement ensemble. Nous partions vers l'inconnu pour un long moment. Néanmoins, les 10 mois d'aventures qui ont suivis ont été les plus formidables.

Alors, demain, soit un an après l'envol, quand nous repensons à tout cela, c'est avec légèrement moins d'enthousiasme que nous retournons chacun au boulot...

Posté par betch à 22:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

24 août 2009

Un enchaînement parfait.

A maintenant J +  x (je ne compte même plus, tout paraît si loin maintenant), nous sommes guéris du mal du retour. Ce n’est pas une étape insurmontable. Il suffit de se lancer dans un autre gros projet et on finit par vivre mieux celui qui vient de s’achever.

Après avoir voyagé pendant 10 mois, nous avons décidé de nous poser sur la terre ferme pendant un certain temps puisque c’est dans un projet immobilier que nous nous sommes jetés. Il est vrai que nous ne perdons pas notre temps mais il est tellement précieux. Ainsi, un mois après avoir fait le tour du monde, nous avons poursuivi avec le tour des banques afin de vérifier la crédibilité de notre nouvel intérêt.

Notre voyage n’est pas oublié pour autant. Au contraire, il est en nous maintenant. D’ailleurs, nous nous imaginons dans notre future maison avec nos souvenirs de voyage sur nos murs et des photos exposées par ci par là. Je nous vois même confortablement installés : Alex en train de mettre en œuvre les tonnes d’idées artistiques survenues sur la route dans son coin atelier et moi, lisant dans notre salon, apprenant alors davantage sur les pays que nous avons traversés.  Dans notre maison, il y aurait une chambre d’amis destinée aussi à héberger nos nouvelles relations ou des couch-surfeurs qui s’aventureraient jusqu’ici. Dans une seconde, nous y raconterions peut-être un jour nos aventures avant de nous coucher…Voyez ! Notre voyage est vraiment loin d’être abandonné dans un placard. Au contraire, en parallèle au chantier de travaux à venir, nous souhaitons bâtir un montage vidéo avec nos 8500 clichés afin de partager, ainsi, avec vous, un bout de notre tour du monde. Cependant, pour en arriver là, les manches retroussées, nous avons encore du parcours à faire!!

Posté par betch à 11:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 août 2009

Pub...pub...publicité...

Pendant notre tour du monde, nous ne le savions pas mais nous étions pistés!

http://gullycochondinde.skyrock.com/

Posté par betch à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 juillet 2009

Le grand gagnant est...

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, adeptes du blog et participants, nous avons l'immense honneur de vous présenter aujourd'hui les grands gagnants du concours Stickers...

La place numéro 1 est attribuée à Octavie et Lucien avec leur photo intitulée : "Gulli sur les traces des globetrotteurs Betty et Alex"

gully_1er

La deuxième place revient à Mickaëla et Valéry avec "Stickers"

40919048_m

Et enfin, la troisième place revient à Elise et Valentin avec "Mmuh, ça donne envie".

37810438_m

La délibération n'a pas été facile. Heureusement, dans un souci d'objectivité, deux IMG_7339professionnels venus tout droit de Guadeloupe ont fait partis du jury. Nous avons noté une par une les 41 photos envoyées en fonction des  10 critères de sélection. Nous nous sommes rendu compte du véritable travail fourni (création, imagination, temps consacré...) sur certaines photos. Par ailleurs, nous tenions à vous rappeler que toutes les photographies faisant lieu d'un quelconque montage (sans le véritable sticker de collé) faisaient l'objet d'un hors concours. Néanmoins, les personnes éliminées représentant un nombre conséquent, le jury a attribué une mention spéciale au meilleur montage sticker.

Cette mention spéciale est offerte à DrichKe grâce à son affiche qui a réalisé la promotion de notre blog et qui nous a permis une certaine présence lors de ce grand événement Bailleulois auquel nous tenons.

DrichKe

Les membres du jury tiennent à remercier l'ensemble des participants de ce concours non seulement pour avoir pris ce jeu en considération mais aussi pour l'intêret qu'ils ont apporté au blog. Ils espèrent, par ailleurs, que personne ne sera déçu de ces résultats et rappellent, par la même occasion qu'en cas de contestation, il faut toujours se référer au règlement.*

Dans les jours à venir, nous aurons l'immense plaisir de remettre le cadeau de notre tour du monde : un magnifique hamac venant tout droit de Bolivie. Quoi de mieux pour symboliser notre voyage que de l'exotisme, de la couleur et de la détente? Un présent spécifique sera également remis au second et troisième gagnants de ce grand concours Stickers, à savoir, une splendide boule à neige de Miami et un merveilleux coquillage de Nouvelle-Zélande, deux pures représentations des villes traversées et de cette merveilleuse nature.

IMG_7394IMG_7391IMG_7393

MERCI à TOUS

* réglement
règle n°1 : le jury à toujours raison
règle n°2 : en cas de contestation, se référer à la règle n°1

 

 

Posté par betch à 10:49 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

21 juillet 2009

J + 20 = réadaptation

Juste avant de rentrer, nous étions tristes que notre rêve s'achève mais enthousiastes de retrouver une vie plus stable. Nous pensions être prêts. Cependant, rien n'est si simple.

La première semaine a continué sur la même lancée. Chaque jour laissait place à la nouveauté. Nous avons redécouvert les lieux, rencontré à nouveau nos proches, récupéré de notre décalage horaire. Nous n'avons pas eu le temps de nous ennuyer ni de réaliser quoi que ce soit.

Bien que nous sommes maintenant SDF, le vagabondage s' est dissipé au fur et à mesure de la semaine suivante. Pourtant, nous poussons les manettes à fond pour rester dans la course. Nous prenons, par exemple, la route vers nos nouveaux projets mais ces derniers, partant dans tous les sens, finissent par nous dépasser. Nous faisons des vas et viens pour un rien. Le paysage que le soleil oubli de mettre en valeur reste statique autour de nous. Le manque du carburant commence à se faire ressentir.

Comment pourrais-je expliquer ? Lorsque l'on voyage, une sensation de liberté est constamment en nous. On va où bon nous semble, quand bon nous semble, en ne se préoccupant que de nos envies. On défile sur un nuage où les petits tracas habituels ne peuvent pas nous atteindre. On se sent vivre à 100% des expériences uniques. Et là, de retour dans notre vie, nous sentons monter la pression. Nous venons de faire un immense tour du monde mais nous tournons déjà en rond. Nous avons réalisé un rêve et la réalité nous pèse.

IMG_7283Alors, il faut se rendre à l'évidence. Le voyage est fini. D'ailleurs, ces derniers temps nous ne sommes pas allés plus loin que la Belgique qui n'est pourtant qu'à trois pas d'ici. Eh oui! Nous revoilà à la case départ de notre Monopoly bailleulois. Nous étions mobiles pendant 10 mois mais autour de nous, rien a véritablement bougé. Néanmoins, c'est dans cette réalité qui nous semble pour l'instant un peu monotone, que l'aventure se poursuit. Même si nous aimions notre situation auparavant, cela n'est pas si évident. Alors, nous menons le combat de la vie quotidienne à deux. Ensemble, nous parviendrons à trouver le plaisir de refaire à manger, le ménage, les paperasses et toutes ces petites choses appartenant à la société auxquelles nous avions échappés. OK, ce n'est pas gagné! A ce niveau, il s'agit plus d'une lutte entre nous pour déterminer qui va se coller à la tâche. Cependant, la situation n'est pas désespérée. Nous sommes revenus avec des atouts supplémentaires indispensables au voyage : de la patience, une faculté d'adaptation, un plein d'expériences et une réelle complicité. Et puis, après tout, même si nous nous sentons momentanément bloqués, notre esprit, lui, est libre de voyager.

IMG_7278

Posté par betch à 21:28 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

12 juillet 2009

Clôture du concours dans 3 jours

IMG_6522Le concours STICKERS a été lancé le 15 juillet 2008 et c'est un an après que la fermeture officielle de ce concours aura lieu. Les retardataires doivent donc nous envoyer leur photo avant le 15 juillet prochain, dernier délai.

Passé cette date, un jury professionnel se réunira pour élire le gagnant en fonction des différents critères de sélection. Suite à cela, nous dévoilerons au grand jour la photo gagnante et pourrons enfin remettre notre cadeau du tour du monde.

Alors, les derniers, s'il y en a, dépêchez-vous, CA URGE...

Posté par betch à 19:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 juillet 2009

une brillante soirée

Comme c'est sympa de faire une bonne fête avec la famille et les amis. Pour nous, la dernière remontait tout de même à plus de 10 mois en arrière. Du coup, il y en avait des choses à dire. "Vous n'avez pas changé" nous a t-on répété. C'est étrange mais vous non plus, vous n'avez pas vraiment bougé. Et les questions ont étaient si nombreuses! "C'est pas trop dur le retour?" A vrai dire, jusqu'à présent, nous n'avons pas encore eu le temps d'y songer. "Quel est votre pays préféré?" Celle là nous semble déjà bien compliquée et pourtant, elle est la plus réputée. Je crois que nous avons besoin de digérer le tout et les choses nous paraîtrons déjà moins brouillon. Par contre, j'avoue que d'autres interrogations comme " souhaites-tu une petite Caiperinha ?" où "veux-tu goûter mes sushis" n'ont au contraire aucun besoin de réflexion. Grâce à vous, nous avons encore voyagé durant cette soirée. La remémoration des bons moments s'est déclenchée gaiement. Nous avons même eu le droit à une chanson sur notre tour du monde. La chaleur et la touche musicale du neveu DJ Steven nous ont été très plaisantes aussi. Nous avons passé un excellent moment ce jour là. Nous étions tous les deux tellement occupés, la preuve en est que je n'ai même pas vu Alex de la soirée. Merci à tous de votre présence et de vos pensées.

 

Posté par betch à 15:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 juillet 2009

Au cas où...

Voici le numéro sur lequel vous pouvez nous joindre :

06 18 52 52 44

Posté par betch à 07:53 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

03 juillet 2009

ça se fête!

Nous vous remercions toutes et tous de nous avoir suivis si nombreux à travers le blog. Sans vous, notre tour du monde n'aurait pas eu la même valeur. Nous serions vraiment ravis de fêter notre retour parmi vous ce samedi 4 juillet à partir de 18h.

Oui, c'est vrai, c'est déjà demain mais tout est encore si frais! En plus, toutes les conditions seront réunies : du soleil, un fut de bière, une prairie, de la musique, un barbecue...Il ne manque que vous...et de quoi trinquer et griller si vous le pouvez.

Le rendez-vous est au 6 rue de la Croix du Bac à Steenwerck 59181 à la ferme Notteau, dans une prairie
Ce lien est pour ne pas vous perdre :http://maps.google.fr/maps?hl=fr&tab=wl&q=6%20rue%20de%20la%20croix%20du%20bac%20Steenwerck%20notteau.

Nous sommes impatients de vous revoir, alors à Samedi !?!?

CIMG2471

Posté par betch à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

01 juillet 2009

Nous revoilà!!!

IMG_7150IMG_7149

Eh oui ! Nous revoilà ! Nous avons mis de nouveau nos pieds sur le sol français. Notre voyage est fini et c'est désormais dans la catégorie "retour" que vous trouverez de nos nouvelles.

IMG_7148Nous sommes rentrés  tranquillement en métropole ce mardi après-midi. Et comme nous avons désormais de nouveaux amis, nous avons étés gentiement acceuillis à Paris chez Tiphaine et Jean. Ils ont été les premiers avec qui nous avons vécu un bout de route. Nous avons effectivement partagé ensemble de bons moments en Inde et c'est avec joie que nous nous les sommes remémorés. Après un bon repas à la française ainsi qu'une bonne nuit à l'indienne, nous étions prêts pour un vrai retour chez nous.

CIMG2460CIMG2459Puis, ce mercredi après-midi, nous sommes arrivés impatients de voir nos mamans à la gare de Lille. Et là ... surprise ! Elles n'étaient pas seules. La famille entière est venue nous retrouvée et la fanfare, présente aussi, a joué dès notre descente du train. On ne pouvait faire mieux que ce retour aussi chaleureux que lors de notre départ ! Les retrouvailles avec l'entourage se sont poursuivies en soirée.

Ah la la! Que c'est bon d'être là!

Posté par betch à 15:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 juin 2009

...les ETATS-UNIS

IMG_6663

UN POINT SUR LES ETATS-UNIS

POINT BUDGET

1 € = 1,4 $

Nous sommes restés 6 jours à Miami avec un budget de 70 € par jour par personne puis 9 jours à New-York avec un budget de 75 € par jour et par personne. Nous avons dépensé 2500€ dans ce dernier pays soit un dépassement d'environ 300 € par rapport au budget initial.

POINT TRANSPORT

A miami, ce fût du bus, 5h de vélo et beaucoup de marche à pied et à New-York, ce fût un trajet en taxi jaune, énormément de métro et encore pas mal de marche à pied.

POINT IMPRESSIONS

le positif

2 villes américaines mais deux villes bien distinctes

la plage de Miami et son quartier Art Déco

les différents quartiers de New-York

Clo et Lio de découverte avec nous

un soleil fantastique à Miami et un temps idéal à New-York pour les visites

une journée de vélo à Miami

des starbucks coffee à chaque coin de rue

le négatif

la mort de Mickael Jackson

le coût élevé de la vie à New-York

le fait qu'il faille rajouter bien souvent les taxes au prix annoncé

la ville de Miami nous a paru peu interessante quand on s'éloigne de la plage

le Musée des beaux arts ne correspondait pas à nos attentes

le ressenti de la dernière étape de notre tour du monde

POINT EN OR est attribué à la ville de New-York qui est aussi "grande" que dans nos pensées

Posté par betch à 22:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 juin 2009

HAPPY END

Ca y est, nous y sommes! Nous sommes à la fin de notre aventure. Nous passons notre dernier dimanche de voyage. Nous commençons la journée par une messe IMG_6998dans Harlem.IMG_7032 L’église dans laquelle nous sommes entrés n’avait en soit rien d’exceptionnelle. C’était juste une salle au rez-de-chaussée d’un vieux bloc. Quelques français orientés par le routard siègent les bancs du fond. Au devant, quelques personnes noires endimanchées attendent le début de la cérémonie. La mise en plis et le brushing sont fraichement laqués pour ces dames au chapeau pailleté assorti à leur tailleur. Les messieurs, eux, se sont vêtus de leur plus beau costume rayé parfois un peu dépassé. Une voix masculine ouvre subitement la messe par un chant que tout le monde reprend en cœur. Le gospel nous dresse déjà les poils. Puis, les gens continuent à arriver. Les cuivres sont sortis progressivement de leurs étuis. Des femmes revêtent au fur et à mesure leur longue robe de chorale pour reprendre certains refrains. La température atmosphériIMG_7045que monte. La foule qui remplie désormais la salle est IMG_6965énervée. Les mains se lèvent vers le ciel, claquent l’une contre l’autre, agitent un tambourin. Comme nous, les touristes semblent surpris par cette ambiance un peu folle mais se délient doucement de l’assise, se laissant entrainer par ce tourbillon musical. L’ambiance se calme le temps des prières pour les familles, pour Mickael, pour les remerciements dits au dieu puis reprend de plus belle chaque fois. Quelques personnes se laissent envahir par leurs émotions trop fortes et pleurent, parlent à voie haute, crient ou bougent follement.  Je me sens moi aussi submergée par des idées fortes liées à ce voyage. Je ne sais pas où se situent les pensées d’Alex mais il semble s’enivrer de cette parfaite cacophonie musicale. Cette messe gospel est authentique mais tellement prenante que nous la quittons avant la fin pour prendre l’air dans le quartier.

Harlem est vraiment typique aussi, encore plus en ce moment.  IMG_6973Les revendeurs de Mickael Jackson sont là. Les T-shirts, les CD, les posters et photos de famille à l’effigie de leur star s’accumulent le long des trottoirs de Lennox street. Ses chansons planent dans l’air de même que les commerces passent ses albums en boucle.  Au pied du Apollo, le théâtre le plus réputé de Harlem, les gens déposent des bouquets de fleurs devant une représentation du défunt où viennent lui écrire un mot. La population noire qui peuple principalement le quartier regrette leur star bien aimée.

En fin d’après midi, c’est dans un autre quartier que nous finissons la journée. Dans celui-ci se regroupent IMG_7072plutôt les marginaux, les punks, les adeptes de la culture pop et underground. On y trouve des commerces plus originaux, des bars branchés et même des salons de tatouages. En ce qui concerne ces derniers, nous le savions c’est pourquoi nous nous aventurons jusqu’ici. En fait, Alex s’est remotivé pour garder un ultime souvenir sur son bras alors nous espérons qu’un artiste acceptera notre dernier délai. La chance est avec nous aujourd’hui. Alex ressort avec le symbole de la liberté tatoué sur le bras : un oiseau tout coloré. Ce voyage, il s’en souviendra jusqu’au bout. De mon côté, je n’ai aucune marque à l’appui mais ce voyage extraordinaire restera graver en moi pour très longtemps, c’est certain.

IMG_7096Nous ne sommes pas encore rentrés et je suis déjà toute nostalgique et vraiment triste que cela se termine. Nous buvons une dernière bière dans un bar tranquille, marchons longuement et allons nous coucher. Voilà notre dernière journée. Une merveilleuse journée bien remplie parmis tant d'autres. Peut-être comprendrez-vous notre énorme sentiment de contradiction entre la satisfaction et la peine que cela s’achève. Alors mon chéri me rassure. Il me persuade que ce grand projet s’achève mais que d’autres prendront le relais.  Il a raison, nous n’avons pas le droit d’être tristes mais désespérément heureux d’avoir pu réaliser un de nos rêves.

Posté par betch à 13:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 juin 2009

A Big Apple for a big travel

IMG_5024IMG_5152IMG_5384IMG_5416IMG_5400IMG_5449IMG_5553IMG_5656IMG_5689IMG_5703IMG_5999IMG_6047IMG_6092IMG_6129IMG_6348IMG_6369IMG_6389IMG_6768IMG_6819IMG_6666IMG_6388

Après des retrouvailles tardives avec Lio et Clo dans la nuit du samedi au dimanche, nous nous sommes couchés épuisés mais tous impatients d’être le lendemain matin pour découvrir New-York au grand jour. D’entrée de jeu, nous sommes allés à Central Park où plus de 2 h de concert nous attendait avec Yannick Noah. C’était très intime et très bien. Il nous a chanté tout son répertoire et en prime, pour nous les frenchis, il a chanté du Téléphone : « un jour j’irai à New-York avec toi ». Il est vrai que nous avions encore dû mal à réaliser que nous étions ici, à New-York city, ensemble.

Mais, le rêve américain est bel et bien une réalité et pendant une semaine, nous l’avons véritablement vécu. Les empruntes de nos pas, nous en avons laissées par milliers dans chaque grand quartier de Manhattan. Soho, Little Italy, Time Square, Greenwich Village, Wall Street…Ces noms vous parlent? Eh bien nous, nos pieds s’en souviendront à jamais de cet immense quadrillage, notamment de la longue Broadway Street qui traversent la ville et que nous avons presque réalisée de long en large. Je ne sais combien nous avons parcouru de miles mais Clo compte revenir avec un podomètre pour éclaircir la chose. Il faut dire que l’atmosphère d’un quartier à l’autre est tellement différente et typique que nous avions souvent envie d’aller nous perdre un peu plus loin. D’ailleurs, nous avons poussé jusque Brooklyn en gravissant le fameux pont qui le sépare de Manhattan et sans le vouloir, nous nous sommes même aventurés dans le Bronx. Et puis, en bon touriste que nous sommes, nous avons fait l’incontournable Statue de la Liberté. Tout nous a émerveillé : les buildings, les taxis jaunes, les escaliers de secours, les lumières, les gens. C’est vraiment comme on le voit dans les films!

Cependant, pendant une semaine, c’est nous qui avons joué aux américains. Nous avons été de vraiment bons colocataires dans un appartement au nord de Manhattan sur la Seaman st à quelques blocs de la 204e. Le matin, nous faisions le plein d’énergie avec des baguels au beurre de cacahuète ou des donuts avant de nous rendre dans ce vieux métro qui nous emmenait où nous le souhaitions pour la journée. Le soir, c’était un petit resto sur place ou une pizza familiale, un Mac-Do à emporter. Entre temps, pour supporter nos longues heures de marche, nous carburions au Starbucks Coffee que l’on trouve à chaque coin de rue et quelques fois, un petit hot dog dans la rue pour notre goûter. Il est effectivement très facile de faire le plein en calorie ici. Je me rassure de retrouver bientôt les petits plats équilibrés du Nord. Sinon, à part grossir, nous avons fait des tas d’autres trucs bien Newyorkais. Clo et moi sommes allées nous faire faire une petite manucure dans un joli salon de beauté sur la cinquième. Inutile que je précise comment se sont occupés les deux hommes pendant ce temps. Dommage qu’ils n’ont pas été aussi rapides pour nous emmenés voir une comédie musicale sur Broadway. Quoique, du spectacle, nous en avons eu régulièrement avec ces deux machos là à New-York. Soit ils faisaient les cons, soit ils se prenaient pour des photographes professionnels. Nous avons généreusement participé à la société de consommation des Etats-Unis en dépensant nos dollars. Aussi, je crois qu’ils sont sortis de la crise grâce à Lio qui est passé dans le magasin Abercombrie. Enfin, nous avons appris un scoop bouleversant en même temps que toute l’Amérique par un afro-américain recevant un appel sur son i-phone : « Mickael Jackson is dead! ». Le roi de la pop n’est plus de ce monde mais la New-York city continue à vibrer.

Aujourd’hui, après 10 mois de moon walk, nous nous apercevons nous aussi de notre popularité. Jugez-en par vous-même…

En direct de New York, nos deux envoyés spéciaux Clo et Lio se sont rendus sur place à leur rencontre pour la séance de dédicaces ! We Love NY

Posté par betch à 18:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

19 juin 2009

Les experts

P1080408P1080250P1080165P1080180P1080267P1080373


De l’aéroport, nous aurions pu prendre le taxi pour aller dans un de ces superbes hôtels. Un peu fatigués de notre longue journée de voyage et après un bon restaurant, nous aurions été nous coucher tranquillement dans notre lit aux draps soyeux. Le lendemain, nous aurions été nous balader en cabriolet le long d’Ocean’s drive. Nos longs cheveux volants au vent nous auraient fait oublier le soleil puissant qui illumine tout Miami. Nous nous serions arrêtés au hasard sur l’une de ces terrasses afin de boire un énorme cocktail rafraichissant. Nous aurions été à la plage sur l’un de ces transats tranquillement en dessous d’un parasol.  Le soir venu, nous serions certainement allés dans une discothèque branchée de South Beach pour écouter le dernier Disc Jockey en vogue et en louant une petite limousine pour nous y rendre.  Le lendemain, nous aurions dépensé facilement notre argent dans la Lincoln Street. Nous aurions dévalisé Ed Hardy tant en vogue aux Etats-Unis. De là, un taxi nous aurait emmené jusque Bay-side pour continuer un peu les emplettes. Nous aurions été dans un club de fitness climatisé histoire de nous détendre de notre journée. Le jour suivant, nous nous serions essayés à ces nouveaux transports motorisés le long de ce chemin en bordure de la plage. Puis nous nous serions reposés à la piscine de l’hôtel au son d’un gentil rythme électro. Lors de notre dernier jour, nous serions allés nous promener avec un yacht comme il y en a tant ici et aurions, suivant l’heure, été rendre visite à notre ami Stallone ou Whoppy sur l’île des stars.

Cependant, nous avons fait Miami tout autrement :

Déjà, de l’aéroport, nous avons opté pour le transfert en bus. Avec l’attente et les nombreux arrêts, nous sommes arrivés à l’auberge plus de 4 h après. Comme il était tard, la porte de Subway nous a fermé au nez. Heureusement, nous avons mangé une part de pizza qui tient sur deux assiettes en carton dans une pizzéria qui nous donnait l’impression d’être carrément dans son four. De retour à l’auberge, nous avons fait notre lit puis changer de chambre 3 fois avant  de pouvoir nous endormir dans des draps sentant le désinfectant. Le lendemain, après avoir avalé nos toasts grillés au beurre de cacahuète inclus avec la chambre, nous nous sommes empressés d’aller voir l’océan deux rues plus loin. La plage est vraiment comme on l’imagine pour l’avoir vu à la télé. Une immense plage de sable blanc, une eau de toute beauté et des postes de sauveteurs en bois de toutes les couleurs.  Les gens ne sont pas les uns sur les autres comme nous aurions pu l’imaginer. Océan’s Drive, la première route parallèle à la plage nous semble également très calme. Midi n’est peut-être pas l’idéal pour se promener mais pour regretter d’avoir des cheveux longs. Quoiqu’il en soit, nous, nous l’avons fait à pied ce qui nous a permis de bien profiter de chaque bâtisse qui forment ce quartier Art Déco. Une majorité de couleur blanche, ornée de jaune pastel, de vert pomme voire de violet sur des coins arrondis, des formes allongées assorties d’enseignes au style d’Happy Days donnent un effet parfait. Nous avons tout exploré et même davantage. La Washington street on connait pour l’avoir fait trois fois sur la même journée. Puis, nous nous sommes reposés à la plage, chacun sur un bout de notre unique grande serviette en fibre.

Le lendemain, nous nous sommes sentis d’attaque pour reprendre le bus. Cette fois nous sommes allés dans downtown, le centre ville. Nous avons fait Bay-Side, un centre commercial et avons acheté deux ou trois trucs en promo. Etonnés et presque déçus de ne pas trouvé plus de commerces en plein centre ville de Miami, nous sommes rentrés et nous nous sommes trompés de bus. Mais nous ne nous sommes pas démontés pour autant et sommes allés courir le long de la plage sous une chaleur qui ne daigne pas diminuer. Le lendemain, nous sommes encore allés plus loin et toujours en marchant sur la promenade le long de la plage. Nous sommes passés derrière des hôtels incroyables ayant chacun une superbe piscine dans laquelle les clients se baignent. Nous n’avons pas le souvenir d’avoir eu un jour aussi chaud. Heureusement des douches ou des fontaines d’eau potable le long du chemin nous aidaient à supporter. Au soir, Alex a dessiné son prochain tatoo et moi ai joué au carte avec le couple suédois qui partagent notre chambre. Le dernier jour, nous avons pédalé sur des cruisers en traversant des petites îles bien sympas de quartiers bourgeois accessibles à tous, en roulant sur les trottoirs près des buildings, en longeant d’autres plages. Nous avons parcourus une vingtaine de miles en vélos en plus de cinq heures en nous ravitaillant de hot-dogs et de limonades et ce, toujours sous un soleil de plomb. Nous avons passé une excellente journée même si au final Alex ne se fera pas tatoué chez Miami Ink qui abusent fortement de leur renommée télévisée. Ce soir, nous ne sommes pas allés dépenser notre budget de globetrotteur en boîte mais au lieu de cela, Alex a fait un tri dans les photos et moi j’ai écrit ce texte. 

Voilà, c’est comme cela que nous avons fait Miami. Simplement. En vivant chaque instant. D’ailleurs, notre voyage entier repose sur ces bases. Les lecteurs qui n’ont pas encore décroché trouveront, je crois, la version réelle des faits plus accrochante que l’hypothèse. Quoique ? Qui ne rêve jamais d’un peu de luxe ?

Il est tard maintenant car le récit, je l’avoue, était un peu long. Ce doit être parce qu’il est l’un des derniers de notre carnet de route que je ne parvienne pas à quitter mon clavier ce soir. Bon, je vais me coucher, demain est encore un autre jour. Après un dernier bain à Miami Beach, nous irons en soirée retrouver Clo et Lio à l’aéroport de New-York City. Encore des trucs à raconter !


bettybetty2betty3betty4

Posté par betch à 19:36 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

16 juin 2009

Droit de réponse : Betty et Alex Lance sont à Saint Claude

 P1080043P1080052

Comme la Gazette de Saint Claude l’a relaté, nous sommes effectivement allés nous ressourcer dans le microclimat de la Soufrière. Aujourd’hui, nous sommes à Miami au milieu de nouveaux paparazzis. Ainsi, ne risquant plus de mettre en péril la tranquillité des personnes nous ayant accueillis dans leur propriété, nous pouvons désormais révéler leur identité. Aurore et Alex Top-Cardinael, ne méritent en aucun cas de rester dans l’ombre. Non seulement ce sont nos amis, mais aussi parceque ce couple est exemplaire en ce qui concerne les grandes expériences. Ils ont vécu en Angleterre, à Bailleul et maintenant en Guadeloupe. Nous pouvons également ajouter une expérience incroyable qu’ils s’apprêtent à réaliser cet été. Ils partirons de France, traverserons la Belgique pour aller jusqu’en Zélande, unis plus que jamais sur leur tandem. Nous sommes vraiment honorés d’être allés jusqu’à eux pendant ce tour du monde. Ils méritaient d’être dans le journal, et surtout dans notre journal.

 P1070996 P1080100P1080011

Posté par betch à 18:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

15 juin 2009

...la GUADELOUPE

P1070690

UN POINT SUR LA GUADELOUPE

POINT BUDGET

1 € = 1 €  (la conversion est facile)

Nous avons économisé 740 € sur notre budget initial de 1840 € pour 3 semaines et demie en Guadeloupe. Merci aux amis qui nous ont accueillis.

POINT TRANSPORT

Au total, 3 h de bus pour un Saint-François-Pointe-à-Pitre - Deshaies.

Entre la voiture d’Hélène, celle d’Aurore ou Alex ou la location avec Martine et Jean-Luc, nous avons passés de bons moments sur la route.

Sur l’eau également dans un bateau de pêcheur pour nous rendre à Marie-Galante (45mns de trajet).

POINT IMPRESSIONS

Le positif

- ces 3 semaines de voyages ont été pour nous de vraies vacances

- malgré le fait d’être en France, nous avons continué à être dépaysés

- l’accueil formidable des Guadeloupéen. L’expression les amis de mes amis prend tout son sens ici.

- les mets locaux, toujours plein de saveurs, de parfums, de chaleurs…. La Cuisine créole quoi !!

- le rhum : qu’il soit blanc, brun ou vieux, il est toujours délicieux (minimum 50° maximum 59°).

- les plages, les cascades, les balades, les petites randonnées.

- un week-end très fun à Marie-Gallante

- l’ascension du volcan la Soufrière

Le négatif

- le coût élevé de la vie. Pour certaines marques, les prix doublent, voire triplent par rapport à la Métropole.

- l’administration française qui est encore plus énervante ici que nulle part ailleurs. Nous parlons par expérience.

- un rythme parfois trop cool pour nous.

- l’efficacité des transport en commun

POINT EN OR pour l’accueil de nos amis

Posté par betch à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

EXCLUSIF: Betty et Alex Lance sont à Saint-Claude!

P1080009Le bruit courait sur tout l'archipel Guadeloupéen depuis un bon moment: Betty et Alex prendraient du "bon temps" aux Antilles!

Après une enquête approfondie, nous savions qu'ils atterriraient le 23 mai à l'aéroport Pôle Caraïbes en provenance de Cuba. Nous n'étions évidemment pas les seuls sur le coup mais c'est en exclusivité que La Gazette de Saint-Claude vous dévoile leur séjour dans le sud de la Basse Terre.

Nous savons de source sure qu'ils ont passé un temps du côté de Saint François puis à Deshaie (l'information circule sur bettyalexyes.canalbolg.com) mais c'est en passant par la Côte sous le vent qu'ils ont rejoint Saint-Claude. Arrivés sur place, nos deux "tour mondistes" ont logé chez l'habitant (nous tairons l'identité de ces personnes afin de les protéger du harcèlement dont ils pourraient être victimes ayant eu la chance de partager le quotidien de ces deux aventuriers pendant 10 jours).

P1080024Sur place, ils ont assisté à la finale du Top 14 suivie d'une soirée Antillaise où se mélangeaient rhum, cuisine créole et zouk; le week end s'est conclu par une après midi plage où Betty s'est essayée au P.M.T... Nous pouvons également vous révéler qu'ils ont contacté plusieurs personnes en métropole notamment à Bailleul (petite ville du département du Nord réputée, entre autres, pour ses habitants et son beffroi). Puis la semaine s'est écoulée, partagée entre apéros, farniente, scéances de remise en forme (par le fameux coach Alex), entrainement de rugby et soirée filles à la marina de Rivière Sens. Ils ont aussi profité de leur séjour aux pieds de la Soufrière pour en entamer l'ascension suivie d'une baignade à la cascade de Matouba.

P1080105Cette escapade Antillaise s'est achevée par une soirée d'anniversaire, à déguster un poulet colombo, où le "meilleur planteur de l'île" coulait à flots sous les rythmes endiablés de la Compagnie Créole (eh oui, La Gazette de Saint-Claude: c'es le Top de l'information). Un dernier bain de mer à chercher les poissons pour finir avec des sushis (Betty et Alex auraient-ils développé un lien spécial avec le Japon jusqu'à s'y établir définitivement ou alors simplement un appétit féroce pour sa cuisine ?).

Enfin, dernière information croustillante: il se murmure que ces deux amoureux des voyages se rendraient à New York via Miami d'où nos deux envoyés spéciaux Clothilde et Lionel vous tiendront informés.

Alex & Aurore, La Gazette de Saint-Claude, Juin 2009

Posté par betch à 18:58 - Commentaires [5] - Permalien [#]

06 juin 2009

Ah! Les vacances!...

P1070964P1070960P1070958P1070957P1070946P1070986

Après avoir passé du temps en grande Terre avec la miss Hélène, nous nous sommes dirigés dans la deuxième aile du papillon guadeloupéen, en Basse Terre. Nous y avons rejoint nos amis Martine et Jean-Luc en vacances depuis plus d'une semaine, pour partager quelques jours avec eux.

L’endroit était idéal pour des amoureux de la nature. Pour nous rendre à la mer, par exemple, il nous suffisait d’emprunter cette magnifique allée aux parfums naturels bordée de cocotiers, de plantes, de fleurs, de pelouse, traverser la petite rivière en passant sur la passerelle de bois. Une fois les pieds ensablés, on continuait  à marcher quelques mètres à l’ombre des palmiers pour arriver tranquillement sur cette plage. Nous pouvions alors nous installer face aux vagues pour regarder paisiblement le coucher du soleil ou bronzer suivant le moment de la journée.

Lorsque nous prenions le petit déjeuner sur notre terrasse, nous entendions les moineaux, les sucriers, les rouge-gorges perchés quelque part sur une branche pour nous fredonner leur jolie mélodie. Chacun leur tour, ils s’aventuraient timidement jusqu’à nous afin de venir picorer leur croûton de récompense. Nous avions aussi notre fidèle chat qui lui, n’hésitait pas à nous rendre visite à chaque repas. Et quand les crabes sortaient discrètement de leur cachette et avançaient de travers sous nos yeux dans le parterre, notre arche était alors au complet. Nous pouvions commençaient à manger.

La nature s’est montrée quelque peu capricieuse avec nous. Pendant notre séjour à la résidence fleur des îles, nous avons eu le droit à quelques bonnes averses. Nous sentons la saison des pluies arriver à grands pas. D’autre part, un peu de fraicheur est parfois revivifiant lorsqu’il fait une telle chaleur. Le problème est que les moustiques aiment le climat humide mais également la chair fraiche des vacanciers. N’est-ce pas Martine ? Ces erreurs de la nature ne l’ont pas épargnée. Je vous l’assure, dès qu’on la voit, on a envie de lui chanter : « mais qu’est-ce que t’as doudou di don ? » de façon naturelle.

Oh, mais nous ne nous sommes certainement pas laissés abattre par si peu. Ensemble, nous en avons fait. Nous avons réalisé le tour de la Basse Terre en nous émerveillant de ses paysages côtiers, de sa végétation généreuse, de ses cases exotiques, de ses habitants accueillants et de ses commerces très alléchants. Outre le fait d’avoir profiter des richesses d’outre-mer, nous avons savouré nos retrouvailles. Avec Martine, la conversation aidant, nous avons traversé à la nage la plage de Grande Hanse. Les femmes aiment parler. Les hommes, venant d’une autre planète, diront eux, qu’il n’est pas étonnant que les rayons de soleil nous aient rattrapées! Nos conversations très variées s’étendaient tranquillement en soirée autour d’ouassous à la crème ou de poulet colombo accompagnés bien sûr, d’un petit Damoiseau. Leur séjour s’est terminé en beauté avec un couché du soleil enfin bien dégagé et un petit resto non loin de la plage donnant un concert de reggae. Des amis tombés dans les filets de la Guadeloupesont même venus nous retrouver pour clôturer cette charmante soirée.

Le temps passe vite surtout en agréable compagnie. Au grand regret de nos hôtes, les vacances sont déjà terminées! Nous en sommes autant désolés. Par ailleurs, nous sentons les nôtres suivre inévitablement le même chemin.  Il nous reste désormais trois semaines de voyage avant le retour dans notre vie sédentaire. Alors vite, continuons de profiter comme nous l’avons toujours fait!

P1070938

Posté par betch à 05:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]